Louis THIRY

Le monde de l’orgue est en deuil, Louis THIRY un de ses représentants les plus éminents est décédé jeudi 27 juin dernier. Son talent de musicien et son aura n’avaient d’égal que sa discrétion et sa gentillesse ,le tout, lié à une qualité d’écoute tant musicale qu’humaine (mais faut-il faire une distinction?) qui marquera à jamais ceux qui ont eu la chance de le côtoyer …

 

Je recopie ici un petit texte de lui intitulé  « ecoute II »
« Où est-elle cette musique délivrée du « do »,du »ré », du « mi »,de la ronde, de la noire et de la double-croche? Où est-elle cette écoute pure de tout savoir, riche de toute attente poétique, de toute attente créatrice?

Les connaisseurs apprécient, donnent un prix, donnent même des prix. Ils connaissent la valeur des choses, la longueur de la ronde, la hauteur du la.

L’enfant contemple et rêve.Sait-il qu’il écoute ? La musique entre en lui comme le vent, comme le soleil.En lui elle chante, elle danse.En lui les mélodies et les rythmes s’inscrivent comme les images, comme les odeurs; ils accompagnent ses jeux et ses rêves et le nourriront tout au long des jours.

Tout le travail du musicien aura pour but de retrouver cette

fraîcheur, ce jaillissement que l’écrit tente de conserver et de transmettre. Toute une vie lui sera peut-être nécessaire pour retrouver ce chant de l’origine, pour oublier le « do »,le « ré »,le « mi », la ronde, la noire et la double croche, pour réveiller en lui l’enfant qui chante et danse. ».

Cher Louis, une profonde gratitude pour tout ce que vous m’avez apporté …

 

Clic ——-> https://rcf.fr/culture/musique/hommage-louis-thiry

 

 

Musique, architecture et peinture …

L’église Saint-Henri ses vitraux

mais aussi son architecture 

 

L’orgue et l’harmonium bien sûr mais aussi, un peu de clarinette …

Et les peintures d’inspiration religieuse de Raymond Rochette —–>clic-clic ——> a  présentées par la fille du peintre.

Un beau moment passé autour du père Dumas en ce dimanche après-midi …patience